LoL: Wild Rift
Android iOS
Suivre
9

Incroyable

8

Joueurs

Phase de Draft sur Wild Rift | Guide & Astuces

Phase de draft Wild Rift

Perte de temps pour certains, plaisir coupable pour d’autres, la phase de draft Wild Rift est incontournable dans le jeu. C’est un moment déterminant aussi bien collectivement qu’individuellement. Un joueur va ainsi devoir choisir le début de son équipement (sorts d’invocateur, runes) et déterminer son poste : toplaner, jungler, midlaner, ADC ou support. Idéalement, c’est aussi durant la draft qu’il faut dégager une cohérence d’équipe. Cherchez ainsi à trouver des synergies et des combinaisons propices à un wombo-combo. Dans une partie, la victoire dépend souvent du niveau des équipes. Mais la phase de draft peut également beaucoup influencer le résultat. Comme le dit le proverbe : une partie ne se gagne pas à la phase de draft sur LoL: Wild Rift, mais elle peut aisément se perdre !

Voici quelques astuces pour entrer en draft de la meilleure des manières. En trois étapes, apprenez à maîtriser cette phase de préparation pour optimiser vos chances de victoire en Ranked ! 😃

draft Wild Rift

Étape 1 : équilibrer les rôles et sélectionner son champion

Choisir le bon champion pendant la phase de draft Wild Rift est un gros challenge. Il faut prendre en compte de multiples paramètres. Ces derniers sont relatifs à vous (vos préférences, votre niveau, vos champions possédés, etc.), mais aussi à vos coéquipiers. Dans tous les cas, la priorité absolue reste l’équilibre de votre composition.

Utiliser la bulle d’aide de la draft Wild Rift à bon escient

À vous de communiquer avec les autres joueurs de votre équipe dans le chat pour éviter une composition chaotique sans queue ni tête. Un premier indicateur, c’est la bulle d’aide du jeu. Au moment de la draft, de bons conseils apparaissent en bas à gauche. Ils vous informent sur les besoins ou les déséquilibres de votre formation. Sans être absolus, ils peuvent suffire pour faire plier les coéquipiers réfractaires. Pour ceux qui ont lu notre guide sur la jungle, vous devez déjà savoir qu’une composition sans jungler est un véritable enfer.

bulle d'aide dans Wild Rift
Écoutez les bons conseils de la bulle d’aide !

Trouver une cohérence d’équipe

Sans entrer dans les détails, la phase de draft Wild Rift permet de dégager des équipes plus ou moins cohérentes. En règle générale, on essaye de varier la nature des dégâts (magiques et physiques). Avec une unique nature, les adversaires peuvent cumuler rapidement assez de résistance pour vous pourrir la vie.

De plus, on recherche idéalement des wombo-combos : des champions qui synergisent bien entre eux pour créer des enchaînements mortels. Par exemple, la compétence ultime de Yasuo peut se lancer sur n’importe quel ennemi projeté en l’air. Le vagabond peut donc grandement bénéficier de l’aide de champions comme Malphite (Force Indomptable) ou Braum (Fissure Glaciale). Un autre combo populaire et répandu concerne la compétence ultime d’Orianna (Onde de choc). Celle-ci est bien plus facile à lancer quand l’orbe est attachée à un champion qui possède un gap closer pour foncer dans le tas. Si votre confort et la maîtrise de votre personnage restent le plus important dans votre sélection, essayez de garder en tête les combinaisons potentielles.

Étape 2 : choisir les sorts d’invocateur pendant la draft Wild Rift

Parmi les différents sorts d’invocateur, chaque joueur doit en choisir 2 pendant la phase de draft. Difficile de se passer du Flash, aussi utile défensivement qu’offensivement. Mais en second choix, les joueurs sont assez libres selon leur rôle.

draft Wild Rift : tous les summoners
Un choix vital à faire avant le début de la partie.
  • Toplane (sololane) : pour ceux qui se la jouent collectif, on vous conseille de prendre la Téléportation. C’est aussi un bon moyen de faire un aller-retour express à la base pour les joueurs qui s’apprêtent à subir. Pour les fans de duels et de bagarre, sélectionnez l’Embrasement pour plus de dégâts ou la Fatigue qui a un potentiel sous-estimé en 1vs1. De très rares champions comme Nasus ou Tryndamere peuvent jouer avec un Fantôme pour foncer dans le lard des ennemis, mais le sort reste très situationnel.
  • Jungle : il n’y a pas vraiment de débat puisque le sort Châtiment est obligatoire. Certains remplacent le Flash par un Embrasement pour jouer de manière très agressive et envahir la moitié de la carte adverse. Mais c’est risqué et peu recommandé pour les débutants.
  • Midlane : on voit un peu de tout mais l’Embrasement reste la valeur la plus sûre. On peut également combler une faiblesse de votre champion ou du match-up avec un Soin ou une Barrière.
  • ADC : un rôle qui n’a pas besoin de dégâts supplémentaires, mais plutôt d’une sécurité bonus. On privilégie le Soin (utile également à votre Support) ou la Barrière.
  • Support : un bon support prend généralement un Embrasement ou une Fatigue pour aider au mieux son ADC. Il peut aussi jouer avec Soin si son coéquipier a sélectionné une Barrière.
La carte et les 3 lanes de LoL: Wild Rift

Étape 3 : sélectionner ses runes

Riot Games a été plutôt sympa pour la version mobile de League of Legends. Pour ne pas trop casser la tête aux joueurs débutants pendant la phase de draft Wild Rift, le système des runes est plus simple que sur PC. Le plus important, c’est de choisir la bonne Keystone (rune principale) parmi les 8 possibilités. Le choix des 3 runes secondaires, sans être anecdotique, dépend beaucoup de vos préférences.

Les runes se débloquent au niveau 10
Toutes les keystones se débloquent au niveau 10 (de compte).
  • Électrocution : augmente le burst de dégât suite à un combo d’attaques, utile pour les assassins et les solo-laners.
  • Kleptomancie : une rune casino qui donne un bonus aléatoire. Cette rune du beau jeu permet une meilleure tenue de lane aux solo-laners.
  • Aery : une rune versatile, utile pour poke ses adversaires et protéger ses alliés. Un très bon choix pour les Supports.
  • Fontaine de vie : donne des dégâts supplémentaires sur les ennemis contrôlés. Un choix alternatif pour les Supports.
  • Conquérant : un boost de dégâts bienvenu pour les combattants (off-tank et bruiser) qui ont un minimum de résistance.
  • Jeu de jambe : un peu de régénération bonus, principalement utile aux ADC.
  • Poigne de l’Immortel : des dégâts, du soin et des gains de PV, une rune tout en un destinée aux tanks avec beaucoup de vie.
  • Après-coup : permet de gagner beaucoup de résistance et une onde de choc de dégâts pour les tanks qui ont du hard-cc (étourdissement, immobilisation…).

C’est la fin de ce guide de draft Wild Rift. Avec ces conseils, vous ne serez plus totalement débutant en la matière et vous devriez être capable de rapidement organiser votre préparation. Pour des conseils plus pratiques en cours de partie, pensez à jeter un œil à notre guide du débutant. 😉
Bon jeu à tous !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter ! Merci ! :)

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce post.

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Laissez-nous améliorer ça !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Savant cocktail de jeu mobile, d’esport et de K-PoP. Pas assez tryharder pour devenir joueur pro, je me contente avec passion d’être le ménestrel qui conte les exploits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Mot de passe oublié

Pin It on Pinterest

Share This