Le PSG sacré champion du monde de Brawl Stars

PSG champion du monde Brawl Stars

ICI C’EST PARIS ! Les fans de l’Olympique de Marseille ont beau répéter à longueur de journée que l’OM est le seul club français a avoir remporté la ligue des champions, c’est le PSG qui a été sacré champion du monde ce week-end… sur Brawl Stars ! Les grincheux diront que l’esport mobile ne rayonne pas autant que le monde du ballon rond. Ils sont sûrement dans le vrai, mais ce n’est pas une raison pour ne pas féliciter le PSG et sa section esport.

Précisons cependant que l’équipe Brawl Stars du PSG n’a pas grand chose de français. Il fut un temps, le club avait un roster tricolore, mais il s’est orienté depuis sur un roster asiatique composé de Response, CoupDeAce et Scythe. Au vu de leur titre mondial, difficile de blâmer la structure. Dans l’esport, les gagnants n’ont jamais tord.

Replay du cast français de la compétition.

Le PSG champion du monde de Brawl Stars sans trembler

Avant même que le week-end ne commence, nous avions fait le point sur les favoris de la communauté pour la victoire finale. Beaucoup de spectateurs chevronnés voyaient le PSG s’imposer facilement en quart de finale contre Nova Esports. Ce fut le cas avec un score cinglant de 3-0. Ce tarif maison fut de nouveau infligé en demi à SK Gaming, puis en finale à INTZ. Quelque soit l’adversaire, la carte ou le mode de jeu, le PSG était inarrêtable. Leur victoire ne souffre d’aucune contestation et tous les joueurs étaient au niveau. Si le commentateur Woody a choisi Response comme MVP du tournoi, on aurait sûrement pu, pour une fois, désigner un MVP collectif pour l’ensemble du roster.

L’équipe repart aussi avec les poches pleines. Le cash-prize total a réussi à atteindre la barre du million de dollars grâce à la communauté. Les vainqueurs se taillent la plus grosse part avec 250 000 dollars. Une belle somme, qui permettra aux joueurs de se faire plaisir à Noël.

Petite déception pour les Français de CodeMagic Purple

Comme nous l’avons dit précédemment, les champions du monde Brawl Stars 2020 portent les couleurs du PSG mais ne sont pas français. Il y avait cependant des tricolores dans la compétition : TwistiTwik et SunBentley chez CodeMagic Purple (deux anciens du PSG) et Achille pour SK Gaming. Coquin de sort, ces deux équipes européennes se sont affrontées dès le premier tour des finales mondiales. C’est Achille et son équipe qui ont pris le dessus, renvoyant CodeMagic Purple à la maison, de manière précoce, dès le premier jour de compétition.

Cette qualification n’était cependant pas vraiment un cadeau… SK Gaming est revenu pour le deuxième jour du tournoi, pour se prendre une petite rouste par les futurs gagnants. Même si l’important c’est de participer, à ce niveau tout le monde rêve surtout de la couronne mondiale. Pour nos Frenchies, il faudra donc retenter leur chance l’année prochaine.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter ! Merci ! :)

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce post.

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Ou si vous avez d'autres suggestions à propos de JeuMobi. :)

Laissez-nous améliorer ça ! (pour une aide ou des questions, rendez-vous plus bas dans la section commentaire)

Savant cocktail de jeu mobile, d’esport et de K-PoP. Pas assez tryharder pour devenir joueur pro, je me contente avec passion d’être le ménestrel qui conte les exploits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Mot de passe oublié

Pin It on Pinterest

Share This