PUBG Mobile
Android iOS
Suivre
8.6
Génial
5.9
Joueurs

Un pro PUBG Mobile brésilien banni pour racisme

PUBG Mobile racisme et ban

Le racisme PUBG Mobile semble être devenu un problème récurrent sur la scène pro brésilienne. Gabriel “NTX” Garcia, de l’équipe Influence Rage, qui participait jusqu’à présent à la PMPL (Pro League), s’est rendu coupable récemment de comportements inappropriés durant une session de stream personnel. Sans entrer dans les détails, il a utilisé des termes à connotation raciste et adopté une attitude toxique. Les organisateurs de la Pro League brésilienne mais aussi Tencent, l’éditeur du jeu, ont donc décidé de sanctionner le joueur. Ce dernier a été banni pendant un an de toutes les compétitions, au Brésil comme ailleurs. Influence Rage a également annoncé s’être séparée du joueur.

Au-delà du cas de NTX, la situation pose d’autant plus question que c’est le second joueur brésilien banni pour le même motif en l’espace d’une quinzaine de jours. Cela fait tâche et écorne l’image du PUBG Mobile et de sa scène esport.

Le racisme PUBG Mobile au Brésil, un problème culturel ?

Avant NTX, c’est le joueur brésilien de INTZ Lucas “Goodzin” Martins qui avait reçu une sanction similaire. Ce dernier, lors d’une interview en stream, avait appelé un autre joueur “black son of a bitch” qui se passe de traduction. Si Goodzin ne se voulait peut-être pas insultant, de tels propos restent inacceptables. Même sans intention raciste, ils peuvent blesser et en tant que joueur pro il se doit de montrer l’exemple. Pour NTX, on retrouve un peu la même mécanique, puisque la cible de ses propos racistes était un de ses propres coéquipiers ! NTX a expliqué qu’ils se connaissaient depuis longtemps et qu’il s’était permis de parler ainsi en raison de leur proximité. Cependant, ces explications n’ont pas suffi à convaincre les organisateurs et Tencent pour éviter la sanction (article 6.3.3 du règlement).

Le racisme est un sujet aussi glissant que sensible. L’esport a tout intérêt à se montrer ferme pour offrir un espace inclusif et sécurisé pour tous. Le petit hic, c’est que la perception du racisme, de l’acceptable et de l’inacceptable varie selon les pays. Ainsi, les témoins et les victimes dans les deux cas, n’auraient pas été choqués par les propos et l’auraient pris à la rigolade. Ceci n’excuse rien, mais le sujet est complexe. De votre côté, comprenez-vous les sanctions ?

Tencent et la Pro League déterminés à continuer sur cette voie

Tencent PUBG Mobile

Dans tous les cas, Tencent et la Pro League ont un cap et compte bien le garder. Ils continueront à faire la chasse aux propos racistes pour éduquer la scène, même si ces propos sont maladroits ou inconscients. Avec ces deux premières affaires de racisme sur PUBG Mobile, il y a un précédent et tout le monde connaît désormais les sanctions encourues. Les organisateurs ont prévenu qu’ils observeront tous les réseaux comme les streams personnels.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour le noter ! Merci ! :)

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter ce post.

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Laissez-nous améliorer ça !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Savant cocktail de jeu mobile, d’esport et de K-PoP. Pas assez tryharder pour devenir joueur pro, je me contente avec passion d’être le ménestrel qui conte les exploits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Mot de passe oublié

Pin It on Pinterest

Share This