Madtale bannière

Test de Madtale : le conte de fées de l’été

On se retrouve aujourd’hui pour un test de Madtale qui explore en profondeur les contes de fées de notre enfance avec un twist de modernité. Découvrez avec moi ce gacha RPG sur Android et iOS qui compte bien se faire une place sur vos téléphones pour l’été avec un zeste de couleurs estivales et un soupçon de stratégie, pour une recette digne des meilleures sorcières.

Début de l’aventure féerique du test Madtale

L’aventure commence alors que Marie Perlo, une version alternative du Petit Chaperon Rouge, tente de lever le voile sur une intrigue liée à sa grand-mère et à l’arrivée de la Pollution dans son royaume fantastique. Déjà, on peut saluer le réalisme de la situation, rien de tel qu’un combat contre la pollution pour motiver les troupes au vingt-et-unième siècle.

Sur cette base simple d’une corruption qui envahit le monde, ce test de Madtale m’a embarqué pour une vaste série de mondes féeriques au fil de la campagne principale. Pour bien profiter de l’aventure, je vous recommande d’utiliser l’interface modifiable si vous en avez besoin ainsi que la langue de votre région, puisque de nombreuses langues sont disponibles à la sortie du jeu, dont le français.

Contes de fées jeu mobile Madtale

L’interface modifiable s’avère pratique pour les adaptations inhabituelles, les caméras qui bloquent l’écran sur certains modèles d’appareils. Elle peut aussi servir aux joueurs qui préfèrent jouer à une main et qui profiteront d’un écran raccourci avec toutes ses fonctionnalités. Madtale propose une organisation de son UI légèrement différente des gacha RPG traditionnels avec des menus plus légers pour le placement de héros, une vision des buffs facile pendant vos combats et même une instance de combat qui ne prend que la moitié de votre écran. Grâce à ce système, vous avez la possibilité de voir la map pendant votre combat mais aussi d’accéder à certains menus sans mettre l’action en pause.

Une boucle de gameplay gacha RPG classique avec certaines subtilités pratiques

On poursuit ce test Madtale avec l’analyse du gameplay. En parallèle de l’histoire, vous apprenez à utiliser les mécaniques de jeu au fil du tutoriel et du début de la campagne d’exploration. Les amateurs de gacha RPG ne seront pas dépaysés.

Screenshot du gameplay en test de Madtale
Mécanique shi fu mi de pouvoir des éléments Madtale

Le tutoriel et l’Exploration de base sont avares en ressources, ce qui peut dérouter. C’est en débloquant les différents modes de jeu de Madtale et les onglets de récompenses qu’on se met à invoquer bien plus. Cela s’est ressenti sur ma semaine de test où je me sentais freinée au début, avant de plonger dans le plein potentiel du jeu et de son roster. Après tout, le modèle gacha impose de trouver un équilibre entre frustration et pulls à foison.

D’ailleurs, pendant mon test de Madtale, j’ai pu apprécier le roster de lancement déjà très chargé, avec des compétences variées et des personnages attachants que vous reconnaîtrez facilement sur le terrain. Il faut dire que c’est un gros point fort de Madtale d’avoir transformé des personnages facilement identifiables en héros mémorables. Les factions et les grades ont des noms inhabituels comme Conseil d’Épines, Héros Pailletés ou Sacré Squelette, mais vous allez vous y faire rapidement. Et vous avez même la possibilité d’afficher les factions des héros directement sur le terrain pour prendre la main.

Avis sur Madtale, un gacha RPG chargé en combats PvE

Une fois que vous connaissez bien les personnages, vous allez pouvoir profiter des synergies de leurs pouvoirs pour exploiter le plein potentiel des différents modes de jeu.

  • Évidemment, vous commencez par l’Exploration de l’histoire, renforcée par des instances qui rompent la linéarité ;
  • Il y a aussi le Mode Arène d’Épines en PvP avec des tickets, tout ce qu’il y a de plus classique ;
  • Le Jardin du Géant qui propose un donjon de saisons à explorer en roguelite, choisissez votre chemin, enchaînez les victoires par palier et ajoutez les meilleures améliorations et héros à votre composition jusqu’au boss final ;
  • Les Ruines Souterraines comme Tour PvE ;
  • Le système de roguelite est plus complet dans la Prison Polluée avec une expérience de jeu bien plus longue et variée qui vous fera interagir avec des puits, des abeilles, des vieilles dames et des vilains pollueurs ;
  • En plus de tout ça, il y a également des Maps PvE à clear en instance ainsi que des activités de guilde.

Le gros point fort de Madtale pour les amateurs de gacha RPG et de farm intensif, c’est son utilisation des Skips un peu partout. Et il faut bien reconnaître que les skips sont très appréciables, aussi bien sur les dialogues que sur les combats. Ils vous permettent de retirer uniquement ce que vous appréciez de l’expérience, sans perdre de temps.

Mode Jardin du Géant Madtale
Améliorations de combat roguelite Secret du Ciel

D’autres éléments classiques des gacha RPG renforcent l’expérience Madtale lors de votre progression en jeu. Parmi ces mécaniques, on peut citer :

  • un système de pity pour vos invocations, réduites de 200 gemmes par batch de 10 ;
  • une mécanique de liaison de niveau pour développer votre stratégie ;
  • un sacrifice des personnages les plus faibles pour générer davantage de ressources ;
  • une fusion des héros pour leur faire atteindre des paliers supérieurs ;
  • de nombreux systèmes d’amélioration de vos runes appelées “secret”, de votre équipement, de vos trésors et de tout ce qui touche à votre composition d’équipe.
Avis Madtale sur le système de guilde et amis

Mais Madtale ne s’arrête pas là pour multiplier les activités en jeu et vous garder devant votre écran dans son univers imaginaire. Entre les combats, vous aurez aussi des potions à préparer, qu’on ne retrouve pas partout, et qui vous donneront un sérieux avantage dans certains modes de jeu. Dans les instances et sur la Map d’Exploration, le déplacement libre pourrait être utilisé davantage. Cela permettrait aussi de dépasser des énigmes trop en surface, d’apporter plus au récit, au lore et à l’interactivité. Bien sûr, cela irait aussi à l’encontre des efforts de rapidité des skips, mais certains modes bénéficieraient de ce compromis pour donner plus de profondeur au jeu.

Plongée dans les contes de fées

Dans la section histoire de ce test Madtale, j’aimerais m’attarder sur les personnages et les contes d’origine. Comme l’indique son nom, Madtale impose sa vision de contes de fées avec une touche de folie et d’obscurité. Le monde corrompu par la Pollution n’attend plus que votre équipe de héros pour révéler ses couleurs et ses histoires fantastiques. Je dois dire que j’ai été très convaincue par le chara design. Les personnages sont des références claires aux contes de fées de notre enfance avec des noms changés et une bonne dose d’attitude badass en plus. Cela se ressent aussi dans les voicelines et les éléments de jeu qui soulignent de forts caractères. Blanche Neige devient Maria Lohr avec des dégâts de folie en AoE, le prince de Cendrillon devient Renard Panni un archimage aux sorts de contrôle et Cendrillon elle-même se transforme en assassin de haut vol avec des dégâts ciblés.

Build Blanche-Neige dans Madtale
Exemple de personnage du roster du test Madtale

Je trouve ça dommage de croiser les mêmes personnages dans l’intrigue que dans sa compo, ce qui devient ridicule quand Blanche-neige bute Blanche-neige, même si on peut comprendre l’utilité de réutiliser des assets pour la rapidité de production et le poids final du jeu.

Immersion dans un test Madtale aux graphismes ensorceleurs

On entre dans le vif du sujet de ce test Madtale avec l’ambiance et les graphismes du jeu. Là où le jeu se base sur des acquis de gacha RPG côté gameplay, le visuel est une super réussite. Cartoon sans être ridicules, colorés et soignés, les graphismes brillent par leur intelligence et leur équilibre à l’écran. Je n’ai pas de fausse note à mettre en graphismes, puisque les designs des personnages aussi bien que les menus, les transitions ou encore les animations de combat sont cohérents et suivent une direction artistique distincte. En voyant les visuels de Madtale, je ne pense pas le confondre avec un autre titre similaire, et ses personnages apportent une belle profondeur au combat grâce à leurs personnalités variées.

Menu des boosts par potion Madtale

Des soucis de traduction pendant cette review mais une bande-son travaillée

L’ambiance n’est pas en reste non plus. La musique s’accorde bien avec la thématique et chaque personnage possède ses propres voicelines d’attaque ou de sélection en jeu. La cohérence de l’ensemble du jeu permet vraiment de s’immerger dans l’univers de Madtale et des contes de fées sur lesquels il se base sans regarder ailleurs. Le seul point noir est le problème de traduction général à travers les textes du jeu, dans les menus comme dans les dialogues. Pour les boutons, passe encore, mais sur certaines améliorations, il faut vraiment lire entre les lignes ou les tester in-game pour connaître leur effet réel. Et je trouve dommage le manque d’effort des studios dans ce contexte : cela ne rend pas le jeu très accessible et pour celui qui essaie de comprendre le fond de chaque stratégie, cela peut devenir assez pénible.

Wallpaper des graphismes Madtale

Test du modèle économique Madtale

Passons maintenant au modèle économique dans ce test de Madtale. Comme je le disais dans l’introduction de ce test, le début du jeu se fait assez contraignant en limitant vos pulls à une petite dizaine tout au long du tuto et de vos premières péripéties. Heureusement, le jeu s’ouvre par la suite avec toutes les possibilités de switch de stratégie qu’on connaît bien dans les gacha RPG grâce à des pulls, des mécaniques de liaison et des modes de jeu plus complexes qui demandent d’avoir au moins deux compos viables sous la main.

Ensuite, du côté du shop, les prix sont fixés pour tous les packs sur des tranches définies, de 2 euros à un peu plus d’une centaine. Je ne m’attends pas à ce que ce soit à la portée de tout le monde, et sur un build APK comme celui auquel j’ai eu accès sur un serveur récent, difficile de comparer avec grand monde pour savoir si le pay-to-fast est plus imposant que sur d’autres gacha RPG ou plutôt dans la moyenne.

Invocations Madtale pendant la session de test

Certains membres de la communauté JeuMobi ayant testé le jeu un peu plus tôt ont regretté son aspect pay-to-win, et je vous conseille de suivre le modèle qui vous convient pour profiter du jeu. Étant joueuse free-to-play dans l’âme, le test de Madtale, un titre chargé en PvE avec très peu de PvP, m’incite surtout à y passer une heure par jour pour farmer et développer ma compo en toute tranquillité sans passer par le cash shop. La campagne peut être frustrante car elle récompense votre progression faiblement, mais les autres modes de jeu avec plus de profondeur et les nombreuses récompenses quotidiennes viendront à votre rescousse.

Ce test a été réalisé en partenariat avec Archosaur Games, l’éditeur de Madtale qui a aussi permis à l’équipe de rédaction JeuMobi d’accéder au build APK avant la sortie officielle.

Mon avis final sur Madtale

Madtale est un gacha RPG complet avec un niveau de finition assez rare à sa sortie. Vous pouvez le télécharger dès maintenant sur Android et iOS pour vous faire votre propre avis sur ce titre. Son thème de conte de fées est réellement soutenu par des graphismes et une ambiance sonore à la hauteur des meilleurs titres du marché. Pourtant, le fond reste classique avec plusieurs modes de jeu pour faire varier l’expérience de la simple exploration automatique au donjon roguelite. L’histoire reste simple et on regrette l’absence de traduction digne de ce nom, mais si vous accrochez aux personnages et à la direction artistique soignée, vous passerez de bonnes heures à redécouvrir les personnages de votre enfance sous un nouveau jour et à les faire s’affronter en PvE ou en PvP.

Test de Madtale : le conte de fées de l’été

Points positifs

  • La DA féérique et unique
  • Un chara design à la hauteur des contes
  • Des options de skip partout
  • De nombreux modes de jeu

Points négatifs

  • Gameplay très classique
  • Une traduction très mauvaise
  • Modèle économique parfois avare en récompenses utiles
Madtale bannière
7.4
JeuMobi
  • Graphismes - 9
  • Histoire - 7.5
  • Gameplay - 6.2
  • Modèle économique - 7
Yaya
Yaya Yaya n'aurait jamais dépensé un seul centime en jeu mobile. Du moins, c'est ce que dit la légende.

Avis similaires

Test de Dragon Raja

#RPG #Multijoueur #Gacha #MMO
8.5
JeuMobi
Joueurs 6.7

Test de Life Makeover

#Simulation #Multijoueur #Gacha
8
JeuMobi
Joueurs 7.1

Test Marvel Snap

#JCC #PvP
  Trailer
8.3
JeuMobi
Joueurs 7.7

Test de Undecember

#RPG #Multijoueur #Hack'n slash
7.8
JeuMobi
Joueurs 6.0
Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Telegram
  • Pinterest
  • Reddit