Star Command Test

Star Command rentre dans le monde du “space opéra”. Comprenez ici qu’il s’agira de gérer votre vaisseau et votre équipage durant votre épopée interstellaire. Vous disposerez ainsi de plusieurs types d’armes et de salles que vous pourrez modifier à votre convenance et selon vos envies. Le jeu peu s’acquérir sur le Play store ou l’App store au prix de 2.99€. Malgré son faible prix, on peut constater des défauts qui viennent gâcher un recette qui aurait pus s’avérer prometteuse. Pâle copie de FTL : Faster Than LIght, ou jeu à part entière c’est ce que nous essayerons de découvrir.

 

star-command-8

 

Star command, à la découverte de l’univers

Vous commencerez le jeu non pas comme un simple troufion sortie du berceau (ou des jupes de sa mère, au choix) mais comme le capitaine d’un navire spatial, un vrai, un dur, un qui a de la bouteille quoi. Ainsi commence votre aventure, comme dans tout jeu de type RPG, simulation vous commencerez pas de simple mission, puis au fur et à mesure du jeu les combats se compliqueront et la gestion devra être ancré dans votre esprit. Durant votre périple, vous changerez de galaxie, rencontrerez de curieuses créatures, et surtout combattrez avec hargne et pugnacité toutes sortes de d’ennemis belliqueux. Le mieux sera de faire quelque allez-retour historie de prendre rapidement le jeu en main, n’oubliez pas non plus d’affecter votre équipage aux salles de combat, ou ingénierie spatiale. Star command se veut simpliste dans son design à la 8bit ou pixelisé si vous préférez. jusque là rien de bien méchant, la musique rend même le tout très agréable visuellement, c’est par son gameplay et sa profondeur que le jeu perd de son charme.

 

Gameplay intéressant où es tu?

Vous l’aurez compris au vu du titre je reproche plusieurs choses à ce jeu. D’un premier abord, le système de salle et d’équipage reste une bonne chose, vraiment, sa donne un intérêt au jeu d’affecter un équipage et de leur permettre d’acquérir de l’expérience. Ce qui manque pour moi c’est de la profondeur au gameplay, un petit plus. En fait, le pitch du jeu s’essouffle très vite outre l’historie très prévisible.

Star Command va ainsi se réaliser en deux phases, une première de préparation, de choix de l’équipement et de l’équipage. Et une deuxième phase de combat qui consistera à vous défendre lors de l’assaut de votre vaisseau par des ennemies insatiable de sang. L’ensemble de l’équipage jouera un rôle, tant au niveau de l’armement, de la réparation ou même de l’esquive des dégâts. Le recrutement et l’amélioration des salles se fait via un système de jeton que vous pourrez collecter suite à des combats ou des dialogues. Les améliorations des salles et de l’équipage se comptent toutefois sur les doigts d’une main, pas de quoi affoler les foules…

star-command-12

 

Et le background?

Je me suis déjà exprimé sur le style pixelisé, 8bits est sympathique (un peu nostalgique peut être?). L’ambiance sonore est elle aussi sympathique. Cependant les fonds spatiaux se ressemblent un peu trop. De plus, au niveau de l’histoire, cette dernière est trop prévisible, et le scénario tiens sur un bout de serviette. Le jeu est truffé d’humour, mais beaucoup trop de tentative tombent à l’eau. (Je précise que le jeu est entièrement en anglais, mais rien de bien complexe.) Comme dans tout RPG, on s’attend à un vaste choix de dialogue et surtout d’issue spécifique. Et c’est là où le bât blesse. La plupart des conflits quelque soit le choix que vous réaliserez, l’issue du dialogue se terminera par un combat (combats qui sont au final très répétitif et ne débouche pas vers une satisfaction de la victoire). Bref on regrette le manque de profondeur au jeu. Bref c’est ce que l’on pouvait dire sur le test de Star Command.

star-command-11

 

Mon avis

Star Command aurait pu être un très bon jeu, lors de son passage en kickstarter en 2012, il nous promettait beaucoup de chose. Star Command offre tout de même une bonne durée de vie, on y jouera une fois en regrettant le manque de profondeur. A noter que le studio développe “star command galaxies” qui semble reprendre le concept avec plus de financement. On tiendra peut être dans l’année un jeu correct ne crions pas au désespoir.

Points positifs

  • Quelques bonnes lignes d'écritures
  • Un design soigné

Points négatifs

  • Repetitivité
  • Manque d'originalité scénaristique
  • Trop d'objectifs non atteint
4.8
Pas super
Durée de vie - 6
Gameplay - 4
Visuel - 6
Scénario - 3
J’aime le piment d’Espelette, et rédiger des articles.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Mot de passe oublié

Pin It on Pinterest

Share This