bannière

Test de Saint Seiya Legend of Justice : un gacha RPG fidèle au manga

Plus d'infos

Replongez dans l’univers des Chevaliers du Zodiaque avec notre test de Saint Seiya: Legend of Justice, le nouveau gacha RPG de Wanda Cinemas Games, disponible en téléchargement sur Android et iOS. Que vous soyez fan de la série anime des années 90 ou non, découvrez avec moi l’univers des Chevaliers du Zodiaque, ses mécaniques et enfin, si oui ou non il aura sa place sur votre téléphone.

Test de Saint Seiya Legend of Justice : un gacha en idle avec un scénario fidèle à l’œuvre d’origine

Commençons ce test de Saint Seiya: Legend of Justice avec ses principes de base. Le titre se joue en mode portrait, ce qui est assez pratique dans les transports ou si on fait deux choses à la fois. Votre unique objectif in-game est évidemment de réaliser la meilleure composition de Chevaliers du Zodiaque possible.

Avec votre première équipe, partez à l’assaut du PvE dans le mode histoire. La quête principale de progression par chapitre m’a permis de découvrir l’histoire originale du manga dont j’avais simplement entendu parler.

Le mode histoire de Saint Seiya Legend of Justice

Malgré un départ agréable, l’histoire de Saint Seiya: Legend of Justice manque de cinématiques pour la mettre en valeur. Le vocabulaire est difficile à comprendre quand on ne connaît pas la licence et on sent ici que le fan service est au cœur de l’expérience.

Cela pourra rebuter de nombreux joueurs qui n’arriveront pas à rentrer dans le scénario, mais de mon côté, j’ai pris le temps de faire des recherches pour m’intéresser à l’histoire et cela m’a donné envie d’aller voir l’anime.

La variété du contenu PvE de Saint Seiya: Legend of Justice

À part le mode histoire, il existe 4 modes PvE supplémentaires en solo :

  • Les Douze Temples du Zodiaque, que vous devrez conquérir palier par palier sans régénérer de points de vie, mais en choisissant un nouveau bonus pour votre équipe à chaque étape. Sur le chemin, vous trouverez aussi des chevaliers supplémentaires pour soutenir votre compo, des boutiques avec des prix réduits et des quiz avec des coffres bonus.
  • L’autre Dimension, fonctionne comme une tour de challenge, avec un chevalier et son équipe à combattre par étage pour loot des grosses récompenses.
  • Le Temps de Mémoire, qui est pour moi le mode PvE le plus agréable, car c’est celui qui offre le plus de liberté et où l’on se sent vraiment acteur de l’histoire. Vous pouvez vous déplacer sur une map inconnue et découvrir tous ses secrets, choisir quel ennemi attaquer en premier et quel coffre récupérer.
  • Le Labyrinthe des Illusions, un mode PvE avec des contraintes d’équipe par niveau avec une difficulté assez impitoyable. En échange, attendez-vous à une grande quantité de loot qui facilitera votre progression en midgame et endgame.
Test de Saint Seiya Legend of Justice : fiche de personnage

Pour venir à bout de tous ces niveaux avec une difficulté croissante, vous devrez varier les chevaliers en choisissant parmi 6 attributs et 5 professions. Comme d’habitude, certains personnages ont des synergies évidentes dont vous pourrez abuser pour booster votre puissance. Malgré tout, j’ai trouvé les combos de synergie d’élément assez faible à bas level avec peu d’impact sur les performances en combat.

Même en creusant dans l’équipement, l’équilibre de la compo et autres petits systèmes de boost, Saint Seiya: Legend of Justice reste beaucoup plus casual que les références actuelles sur le marché comme Summoners War, AFK Arena, Dislyte ou encore Idle Heroes.

Un mode automatique qui facilite la progression

Étant un titre idle, Saint Seiya: Legend of Justice s’appuie beaucoup sur une automatisation de nombreux aspects du gameplay. Du combat à l’élévation des chevaliers, en passant par la création de votre composition, tout peut se faire en quelques clics d’automatisation. Du côté de la rédaction, on trouve toujours dommage que les titres mettent autant en avant le mode auto qui masque ou nuit à une partie de la stratégie en renvoyant sous le tapis une part du travail des développeurs.

Le mode auto de Seiya Legend of Justice

Ici, à moins d’avoir un niveau extrêmement difficile à passer, l’aspect casual du titre fait que sur les 6 premiers chapitres, vous pourrez presque tout faire en mode auto sans souci, ce qui est un peu dommage à notre avis.

Cependant, certains ne sont pas dérangés par le mode auto, puisqu’on est toujours content de voir que les chevaliers ont farm des ressources en notre absence ou de pouvoir faire autre chose tout en farmant pour progresser plus rapidement avec les récompenses AFK et les sweep de niveaux.

Des éléments de gameplay classiques, mais efficaces

Parmi les autres aspects de gameplay, on retrouve surtout des mécaniques de gacha habituelles :

  • Plusieurs bannières d’invocation avec des monnaies différentes, dont une en points d’amitié. Avec ça et les pierres d’invocation gratuites, vous pourrez tenter de débloquer des chevaliers de bronze, d’argent, d’or parmi les 90 Chevaliers du Zodiaque disponibles. Le roster est assez réduit pour l’instant pour que vous ayez la sensation de pouvoir tous les collectionner, ce qui est assez agréable. D’ailleurs, de nouveaux chevaliers sont ajoutés régulièrement pour agrandir votre collection, comme Seiya en armure du Sagittaire.
  • Le food de héros faibles pour l’élévation des chevaliers les plus rares.
  • Un système de résonance, qui permet d’avoir des personnages supplémentaires au niveau du chevalier le plus faible de votre composition. Une fois débloquée, la résonance sera votre meilleure alliée pour faire entrer un peu de stratégie supplémentaire dans votre choix de chevaliers.
  • La création ou la candidature pour intégrer une guilde, accéder à une nouvelle boutique et à un boss quotidien en PvE.

Même si Saint Seiya: Legend of Justice n’est sorti que récemment, le titre de Wanda Cinema Games propose déjà du combat de guilde en PvP pour affronter tous les autres groupes du serveur. Grimpez dans le classement pour obtenir un maximum de récompenses, mais attention, car le PvP est assez impitoyable pour les joueurs free-to-play. Alors, n’hésitez pas à attendre une petite semaine avant de vous lancer dans un combat de guilde.

Test de Saint Seiya Legend of Justice : combat de guilde

Et ne vous inquiétez pas, si vous aimez surtout la compétition, plus de PvP arrive, avec le Tournoi du Sanctuaire et la Compétition de Compétence. À ce moment-là, vous pourrez participer à un mode compétitif classique où vous utiliserez des chevaliers au niveau max pour vaincre ceux de vos adversaires et où seule une véritable connaissance stratégique du jeu vous donnera l’avantage. Tentez aussi votre chance en arène en attaquant un autre joueur ou en vous vengeant d’un agresseur.

Je regrette que les serveurs et les listes d’amis soient presque tous pleins ce qui prend du temps à trier inutilement.

Une bande-son de qualité et des scènes en visual novel

Passons à la partie graphismes et ambiance de ce test de Saint Seiya: Legend of Justice. Malgré les quelques soucis d’interface qui pourraient être réglés pour améliorer la navigation in-game, si vous êtes un fan de Saint Seiya, vous serez transporté par l’ambiance du titre dès les premières minutes. Le style visual novel des scènes coupées pourrait être plus immersif, mais il permet quand même de vivre ou revivre le scénario classique du manga imaginé Masami Kurumada.

Test de Saint Seiya Legend of Justice : scène en visual novel

Lancez-vous dans les premières aventures de Seiya à la recherche de sa sœur jusqu’au combat épique contre Poséidon dans les profondeurs de l’océan. Aidez Seiya à protéger Saori, la réincarnation de la déesse Athéna, en compagnie des autres Chevaliers du Zodiaque.

Le gros point fort du titre, c’est surtout sa bande-son. La musique, au casque ou en haut-parleur vous plonge immédiatement dans l’ambiance manga des années 90 et vous pousse à relancer un combat juste pour l’entendre encore une fois. Par contre, côté scénario, le tout est un peu trop condensé, surtout quand on ne connaît pas l’univers Saint Seiya.

Les graphismes de Saint Seiya Legend of Justice

Pour les fans, le service est au rendez-vous et vous retrouverez certaines des punchlines qui ont marqué votre enfance devant le Club Dorothée. Pour les autres, comme moi, il vous manquera sûrement du vocabulaire au départ mais ça a surtout attisé ma curiosité suffisamment pour aller voir la série d’origine sur internet. En tous cas, il va falloir réviser vos constellations un bon moment pour ne pas confondre les personnages.

En résumé, pour l’ambiance, on redécouvre un scénario assez cliché mais attachant qui plaira essentiellement à ceux qui connaissent déjà l’anime, ainsi que de l’excellente musique de fond pendant vos sessions de jeu. Enfin, quelques raccourcis en termes de fonctionnalités et d’interface peuvent bloquer les nouveaux joueurs qui ne connaîtraient pas la série.

Un modèle économique avec une bonne gestion des pubs

Côté modèle économique, il y a quelques points importants à souligner dans notre test de Saint Seiya: Legend of Justice. D’abord, je n’ai eu aucune pub obligatoire pendant mes parties. Les seules que vous pouvez regarder vous permettent de faire une invocation basique de plus toutes les cinq minutes ou de faire tourner une Roue de la chance pour obtenir d’autres récompenses. Dans l’ensemble, c’est surtout un moyen agréable de continuer à jouer encore quelques minutes en tant que joueur.

Les invocations dans Saint Seiya Legend of Justice

À part les pubs, Saint Seiya: Legend of Justice compte surtout sur la vente de packs pour rester disponible gratuitement. Pour le coup, les packs sont assez chers et la valeur qu’ils apportent en contrepartie est assez faible.

En free-to-play, certains joueurs signalent que les drop rates sont trop faibles ou que le scale de la difficulté les bloque, mais au niveau de notre test de Saint Seiya Legend of Justice, la progression n’est pas spécialement contraignante. Je dirais même que mes sessions sont plus longues que sur d’autres idle games qui bloquent très vite les joueurs free-to-play.

Conclusion de mon avis sur Saint Seiya: Legend of Justice

Malgré certaines interfaces qui pourraient être optimisées et une dose d’automatisation qui ne plaira pas à tous les joueurs, la conclusion de notre test est que Saint Seiya Legend of Justice est un bon idle gacha RPG qui vous fera replonger immédiatement dans les années 90 avec la bande-son inoubliable des Chevaliers du Zodiaque.

Par contre, comme c’est un idle, je vous conseille de vous concentrer sur le PvE si vous êtes joueur casual en free-to-play. Avec tous les modes de jeu, vous aurez largement de quoi faire, sauf si vous aimez vraiment grind pour atteindre un niveau décent en PvP.

Test de Saint Seiya: Legend of Justice

Voilà qui conclut notre test de Saint Seiya: Legend of Justice, disponible gratuitement en téléchargement sur Android et iOS. Pour découvrir d’autres sorties récentes sur mobile, rendez-vous sur notre page des nouveaux jeux mobile Android et iOS.

Ce test de Saint Seiya: Legend of Justice a été réalisé en collaboration avec l’éditeur Wanda Cinemas Games, mais nous faisons notre maximum pour que cela n’influence pas notre opinion sur le jeu.

Test de Saint Seiya Legend of Justice : un gacha RPG fidèle au manga

Points positifs

  • Scénario fidèle au manga d'origine
  • Bande-son excellente
  • Aucune pub obligatoire

Points négatifs

  • Vocabulaire pointus pour les novices
  • Mode auto trop présent
  • Manque d'impact des synergies
Saint Seiya: Legend of Justice bannière
7.5
JeuMobi
  • Gameplay - 7
  • Graphismes - 8
  • Ambiance - 8
  • Modèle économique - 7
Yaya
Yaya Yaya n'aurait jamais dépensé un seul centime en jeu mobile. Du moins, c'est ce que dit la légende.

Avis similaires

Test de Dragon Raja

#RPG #Multijoueur #Gacha #MMO
8.5
JeuMobi
Joueurs 6.7

Test de Life Makeover

#Simulation #Multijoueur #Gacha
8
JeuMobi
Joueurs 7.1

Test de Madtale

#RPG #Multijoueur #Gacha
7.4
JeuMobi
Joueurs 6.2

Test Marvel Snap

#JCC #PvP
  Trailer
8.3
JeuMobi
Joueurs 7.5
Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Telegram
  • Pinterest
  • Reddit