bannière

Test de Tower of Fantasy : le meilleur MMORPG mobile ?

Plus d'infos

Plongeons ensemble dans l’univers fantastique de la planète Aida avec notre test de Tower of Fantasy, disponible depuis le 7 août 2022 sur Android et iOS. Ce nouveau titre de Level Infinite est un gacha MMORPG en monde ouvert qui rencontre un franc succès depuis sa sortie. Revenons ensemble en détail sur le scénario, le gameplay, les graphismes, la musique et le modèle économique de Tower of Fantasy.

Test de Tower of Fantasy : un scénario de SF post-apo

Commençons notre test de Tower of Fantasy avec l’exploration de cet univers à la croisée du post-apocalyptique et de la science-fiction par son histoire. Il faut remonter plusieurs siècles en arrière, à l’origine du lore de Tower of Fantasy. En manque de ressources sur sa Terre d’origine à cette époque, l’humanité a dû parcourir l’espace en quête d’un nouveau foyer avant de poser ses valises sur la sublime planète Aida.

Test de Tower of Fantasy : la planète Aida

Les humains ont alors découvert une ressource unique à Aida : l’omnium. Source d’énergie incroyable, elle a fini par être surexploitée selon le schéma habituel de l’humanité. Du coup, l’omnium a généré une vague de radiations, comme une bombe nucléaire, causant la mort d’une grande partie de la population et transformant les machines des humains en aberrations technologiques.

Dans ce paysage en pleine renaissance, vous incarnez une recrue amnésique recueillie par un refuge sur Aida. C’est à votre retour de prêter main forte aux habitants tout en démêlant l’intrigue et les mystères de l’histoire de Tower of Fantasy.

Un gameplay inspiré des plus grands

Passons maintenant la deuxième partie de notre test de Tower of Fantasy avec le gameplay du jeu de Level Infinite. Souvent comparé à Genshin Impact, Tower of Fantasy s’inspire aussi d’autres jeux populaires de ces dernières années comme The Legend of Zelda: Breath of the Wild et sa structure open-world.

Création du personnage

Tout commence par la création de personnage. Digne des Sims, cette fonctionnalité vous permet de tout personnaliser, jusqu’à la forme de vos yeux, de votre nez ou de n’importe quel élément de votre visage. Avec une large palette de couleurs disponible, vous pourrez facilement créer un personnage anime unique en son genre.

Une fois votre avatar créé, il apparaîtra dans toutes vos aventures et même dans chaque cinématiques de l’histoire. Et si vous êtes en panne d’inspiration, vous pouvez choisir d’utiliser des presets stylés imaginés par la communauté comme Hisoka ou Hitachi.

Test de Tower of Fantasy : création du personnage

Avec ce test de Tower of Fantasy, on ne pourra pas aborder tous les aspects de gameplay de ce MMORPG, qui propose énormément d’activités in-game, mais on a tout de même rassemblé tous les éléments essentiels pour que vous puissiez vous faire votre propre opinion du jeu.

Si vous avez déjà joué à un open-world, vous savez que les temps de déplacement peuvent vite devenir pénibles. Alors Tower of Fantasy vous propose de découvrir tous les recoins de la planète Aida, en parapente, à moto, en jetpack ou même en surf pour vous déplacer sur l’eau.

Le surf dans Tower of Fantasy

En explorant la carte, vous découvrirez de nombreux spots regorgeant de loot et d’ennemis pour les défendre. Vous trouverez également des énigmes, des petits donjons, des world boss à battre en groupe et de nombreuses ressources pour cuisiner vos futurs plats à bonus comme dans Genshin. Ce qui est sûr, c’est que Tower of Fantasy regorge d’activités, alors pas le temps de s’ennuyer.

Les simulacres, les héros de Tower of Fantasy

En parallèle de votre grande aventure, vous devrez collectionner des simulacres pour améliorer et changer votre style de combat. Les simulacres sont des personnages, qui permettent à votre personnage de porter leurs armes. Il existe trois raretés d’armes différentes : R, SR et SSR qui affectent l’efficacité et la puissance de celles-ci, et SSR est le plus élevé.

Test de Tower of Fantasy : simulacres

Les personnages simulacres ne sont en réalité que des skins associés à une arme que vous pourrez utiliser pour le plaisir visuel au début et qui ne seront utiles qu’une fois éveillés avec des statistiques supplémentaires. Pour connaître les meilleurs personnages, je vous invite à consulter notre tier list des meilleurs simulacres de Tower of Fantasy.

Des combats dynamiques grâce aux changements d’armes

Passons maintenant à la partie combat de notre test de Tower of Fantasy. Pour affronter tous les dangers d’Aida, vous disposez de trois slots d’armes. Chaque arme du jeu possède des enchaînements et des coups spéciaux, que vous pourrez retrouver dans le guide de survie, disponible via le point d’exclamation en dessous de votre minimap. C’est le changement entre ces trois armes qui fera varier votre style de combat.

Les armes dans Tower of Fantasy

En plus de tout ça, vos armes possèdent deux sorts. Le premier est un sort activable qui nécessite un temps de recharge. Le second se charge automatiquement sur les armes non utilisées et augmente à chaque fois que vous infligez des dégâts. Une fois la charge pleine, un seul changement sur l’arme chargée pourra déclencher cette attaque ultime et créer un résultat explosif.

D’ailleurs, vos trois armes ont des temps de recharge différents sur leurs capacités, donc il sera intéressant de changer d’arme régulièrement pendant les combats pour profiter au maximum de la puissance de vos 6 sorts. Et il ne faudra pas oublier de prendre en compte l’élément de votre arme suivant votre adversaire ou la partie du monde à explorer. Par exemple, vous aurez besoin d’une arme de feu pour brûler les ronces qui bloquent l’accès à un coffre au trésor devant vous.

Test de Tower of Fantasy : gameplay des combats

Même si vous êtes du genre bourrin, pensez aussi à esquiver les attaques de vos ennemis de temps en temps. En esquivant avec le bon timing au dernier moment, vous pourrez déclencher un bullet time appelé fantaisie. Dans Tower of Fantasy, les jauges d’énergie pour le dash et les déplacements comme l’escalade sont dissociées.

Les esquives dans Tower of Fantasy

En plus de vous aider à infliger des dégâts, déclencher un bullet time après une esquive vous rechargera instantanément votre ulti d’arme, de quoi créer des enchaînements dévastateurs. Avec un peu d’entraînement et de pratique, vous trouverez le bon timing pour déclencher cet effet régulièrement.

Même s’il faudra continuer d’utiliser l’écran tactile dans les menus, je vous recommande de jouer à la manette pour une expérience plus fluide sur Tower of Fantasy.

Coopérez avec les autres joueurs pour affronter les ennemis les plus puissants

Mais notre expérience de ce test de Tower of Fantasy serait incomplète sans une bonne dose de multijoueur. Avec la mécanique des résonances d’armes, vous obtiendrez des bonus en fonction des trois armes équipées pour vous spécialiser en tank, en DPS ou bien en healer.

Dans Tower of Fantasy, un groupe optimisé doit respecter l’équilibre des rôles s’il veut arriver à battre tous les ennemis qui se dressent sur sa route. Et pour faciliter cet équilibrage, il suffit de créer jusqu’à trois sets d’armes à échanger à tout moment. Vous pourrez alors adapter votre gameplay à votre groupe ou à vos envies en quelques secondes.

Test de Tower of Fantasy : les héros et leurs motos

Et des envies, vous risquez d’en avoir beaucoup. En effet, la variété de contenu d’un MMO aussi vaste que Tower of Fantasy nécessitera une variété de build tout aussi importante pour parvenir à bout de tous ses challenges. Mais vous profiterez encore plus des beautés de la planète Aida en multijoueur, dans le plus pur esprit MMO.

En intégrant une guilde, vous pourrez débloquer de nouvelles quêtes hebdomadaires et obtenir plus de récompenses. Le système d’énergie journalière vous permet de réaliser un nombre limité d’activités quotidiennes comme les donjons de groupe ou les défis de vagues de monstres. Au nombre de 180, vos points d’énergie se rechargent en 24h, ce qui incite à jouer quotidiennement pour ne pas gâcher la possibilité de monter votre compte.

Test de Tower of Fantasy : les habitants d'Aida

En plus d’avoir un contenu social très fourni, Tower of Fantasy a su rassembler une communauté bienveillante dès son lancement. D’ailleurs, j’ai pu observer beaucoup d’entraide dans les différents chats, de quoi rassurer les nouveaux venus pour leurs premiers pas sur la planète Aida.

Graphismes et musiques

Ce monde rempli d’aventures propose avant tout une immersion complète. Le jeu est beau, les textures sont travaillées et on retrouve parfaitement le style mange/anime des MMO asiatiques. on a tout de même pu repérer quelques bugs, surtout pendant les cinématiques où certains PNJ arrêtent de parler sans aucune raison ou un personnage qui disparaît subitement.

Les graphismes de ToF

Le point faible de ce niveau graphique agréable, c’est son impact sur la batterie du téléphone qui chauffe très rapidement. Vous aurez besoin d’un smartphone très récent si vous comptez faire tourner le jeu correctement.

Pour plus de confort, l’idéal reste d’utiliser une tablette combinée à une manette ou même de jouer à Tower of Fantasy sur PC, puisque le jeu propose une version PC à part entière et non un émulateur. Et puis, vous pouvez facilement passer du PC au téléphone pour continuer de monter votre personnage toute la journée.

Le jet pack dans Tower of Fantasy

Côté son, la B-O multiplie les musiques agréables et variées qui participent grandement à l’ambiance captivante de Tower of Fantasy et rendent les combats et les cinématiques vraiment épiques. Toutefois, on a été troublé par un bug audio d’une musique de boss qui continuait après l’entrée dans la ville et qui peut rendre un peu paranoïaque.

Néanmoins, ces bugs de lancement restent minimes et ne nuisent que très peu à l’expérience de jeu, alors je ne vais pas trop me plaindre. Surtout que Tower of Fantasy est complètement traduit en français sauf pour les voix off qui sont disponibles en anglais et en japonais.

Un modèle économique de gacha assez généreux

Le dernier aspect qu’il nous reste à aborder dans ce test de Tower of Fantasy est son modèle économique. Si le jeu est entièrement free-to-play, il intègre un système de gacha avec l’invocation des simulacres qui vous donnent des armes. Plusieurs monnaies sont nécessaires pour ces invocations et participent à l’économie du jeu. Les trois principales sont les nucléus noirs, dorés et rouges.

Les nucléus noirs s’obtiennent facilement en explorant le monde d’Aida et peuvent être dépensés dans une bannière permanente avec un faible taux de drop d’arme SSR à 0.3% sans système de pity.

En revanche, les nucléus d’or disposent d’une autre bannière permanente avec une pity à 10 pour obtenir soit un simulacre SR ou un SSR ainsi qu’un SSR garanti tous les 80 tirages. Les taux de drop sont plus intéressants et la pity ne se reset pas quand vous obtenez un SSR, alors vous pouvez en profiter un maximum. Les nucléus d’or se loot en explorant et en terminant des quêtes.

Test de Tower of Fantasy : Nucleus

Enfin, les nucléus rouges de Tower of Fantasy vous offrent l’accès à une bannière temporaire avec des simulacres exclusifs et limités en plus d’une pity équivalente à celle des nucléus d’or.

Il existe également quelques monnaies secondaires telles que le cristal obscur, le tanium ou l’or noir. D’ailleurs, je vous conseille d’économiser vos cristaux obscurs pour acheter des nucléus rouges car ils permettent d’obtenir les nouveaux personnages et ce sont naturellement les plus durs à obtenir.

Les personnages de ToF

Au final il y a beaucoup de monnaies différentes et on peut s’y perdre rapidement, mais retenez que les nucléus permettent d’invoquer des simulacres et donc d’obtenir de nouvelles armes alors que que les autres monnaies vous permettent de vous procurer des objets dans la boutique.

Globalement, le modèle de Tower of Fantasy permet aux joueurs free-to-play de vivre pleinement l’expérience sans être restreints par de mauvais drops, mais il faudra optimiser votre farm pour récolter toutes les ressources nécessaires aux invocations.

Notre avis pour conclure ce test de Tower of Fantasy

Pour conclure notre test de Tower of Fantasy, on peut dire que le jeu emprunte les points forts des open world à succès comme Genshin Impact ou Breath of the Wild et se les approprie avec un univers plus futuriste. Les montures permettent de profiter pleinement de la planète Aida et le style de combat comme votre personnage sont largement personnalisables.

Test de Tower of Fantasy : décors

Alors, si vous cherchez un MMORPG avec de beaux graphismes, un modèle économique agréable et une grande variété de contenu sur mobile et PC, ne passez pas à côté de la sortie de Tower of Fantasy, disponible gratuitement sur Android et iOS. Pour découvrir nos conseils et astuces, rendez-vous sur la page astuces Tower of Fantasy.

Test de Tower of Fantasy : le meilleur MMORPG mobile ?

Points positifs

  • Univers entre SF et Fantasy
  • Beaux graphismes manga/anime
  • Combats dynamiques
  • Beaucoup d'activités différentes

Points négatifs

  • Quelques bugs audios et visuels
  • Gourmand pour les téléphones modestes
Tower of Fantasy bannière
8.1
JeuMobi
  • Histoire - 8.5
  • Gameplay - 8.5
  • Ambiance - 7
  • Modèle économique - 8.2
Alco
Alco Amateur de jeux vidéo, de SF, de comics, de cinéma et de nouvelles technologies, c'est un peu le cliché du geek, mais il l'assume.

Avis similaires

Test de Dragon Raja

#RPG #Multijoueur #Gacha #MMO
8.5
JeuMobi
Joueurs 6.7

Test de Life Makeover

#Simulation #Multijoueur #Gacha
8
JeuMobi
Joueurs 7.1

Test de Madtale

#RPG #Multijoueur #Gacha
7.4
JeuMobi
Joueurs 6.2

Test Marvel Snap

#JCC #PvP
  Trailer
8.3
JeuMobi
Joueurs 7.7
Partager
  • Facebook
  • Twitter
  • Telegram
  • Pinterest
  • Reddit